Une semaine chez Entrelac ou la définition de travail collaboratif

21/11/2014 16:24 Pas de commentaire 3

En une semaine chez Entrelac, il y a du monde qui passe nos portes. Certains viennent pour travailler, d’autres pour participer à un atelier ou une réunion, d’autres encore, simples curieux, ont vu de la lumière et sont rentrés! C’est la définition même du travail collaboratif. Penchons-nous sur ce qui s’y passe….

Lundi – la force du groupe

Première édition du Coaching du Lundi: un échange libre sur nos problématiques d’entrepreneurs. Entourés du coach Xavier de Stoppani, les coworkers réguliers d’Entrelac et d’autres participants curieux de découvrir le concept échangent autour d’un apéritif. On aborde spontanément de multiples sujets et on se penche plus précisément sur le cas d’une de nos coworkeuses:

« Comme tous les entrepreneurs, j’ai des périodes de joies, de doutes et surtout de stress. 

Ce lundi, c’était clairement l’horreur, je m’apprêtais à faire ma première présentation publique de mon projet et j’étais dans le « trop », trop de pression, trop de stress, trop exigeante avec moi-même. 

Avec Xavier, je me suis sentie tout de suite à l’aise et en confiance. Devant les autres coworkeurs j’ai abordé le sujet de l’intransigeance avec soi-même quand on est entrepreneur.  Xavier m’a expliqué comment me mettre moins de pression « toxique » pour que les choses se fassent plus en douceur. Chaque coworker a parlé de sa propre expérience de l’intransigeance, je n’étais plus seule. 

Et, avec quelques conseils, ma présentation a été un franc succès, avec beaucoup d’énergie et de détermination tout en douceur ! « 

Un apéro et des mots pour avancer

Un apéro et des mots pour avancer

Mardi – le grand Genève du coworking

Pascale Weber, rédactrice web, basée à Viry, est aussi membre de CricCracCroc Coworking à Genève. Aujourd’hui, elle reçoit des clients haut-savoyards et la salle de réunion d’Entrelac se révèle être un bon lieu de rendez-vous. Le Grand Genève existe déjà! Entrelac et les espaces de coworking de Genève permettent aux travailleurs indépendants d’avoir un pied business de chaque côté de la frontière.

Mercredi – une journée qui commence mal

Grève des TPG, c’est la galère pour se rendre à Genève aujourd’hui! Nous voyons débarquer Norbert, qui, venant de Bonneville, a annulé tous ses rendez-vous à Genève après avoir passé deux heures dans les bouchons. Il se souvient d’avoir lu un article sur Entrelac dans la presse locale et décide de nous rendre visite. Bien lui en a pris, il a pu travailler quelques heures au calme et faire de nouvelles rencontres professionnelles.

Le corner spot!

Le corner spot!

Jeudi – ça turbine

Thomas, membre d’Entrelac, fait un point sur son projet avec un designer dans la salle de réunion. L’après-midi est studieuse et productive.

Vendredi – full house! 

Marjorie et Thomas font une session collaborative d’1h dans un des bureaux de rendez-vous sur leurs business plans respectifs. Jean, consultant et membre de La Cordée à Lyon, anime une réunion rassemblant des représentants de collectivités locales. Il déjeune avec les coworkers puis dans la foulée rédige le compte-rendu des échanges du matin. Il repart serein en milieu d’après-midi.

Et voilà, Entrelac c’est ça, des petits coups de pouce ou des gros coups de boost, de l’échange, des sessions de travail seul ou en groupe, le tout dans une ambiance conviviale et où on ne se prend pas trop au sérieux non plus.