Entre nous – portrait de coworker #3 – Claire

30/08/2017 16:15 Pas de commentaire 3

Si quand on vous dit “Are you ready ?”, vous comprenez “Ail ou radis ?”, c’est que vous avez besoin de Claire ! Formatrice en anglais, elle vous propose des cours sur mesure, adaptés à vos envies. Finis les sujets généraux et rébarbatifs sur la reine Victoria et bienvenus au commerce, au marketing, au droit… Portrait of a working girl!  

Afin de vous faire entrer au coeur de la communauté, prenons le temps d’échanger avec les coworkers, qui ils sont, d’où ils viennent et pourquoi ils ont choisi le coworking. Troisième numéro de la série « Entre nous, portraits de coworkers ».  

“ J’aime la liberté de pouvoir travailler à ma manière, faire du sur-mesure et m’adresser à plusieurs catégories de personnes.” 

Claire Panduccio, fondatrice de Panduccio Formation 

1- Quel est ton parcours ?

Après une licence en Langues Étrangères Appliquées anglais/allemand, je suis partie à Londres pour finir mes études. J’y suis finalement restée 15 ans au cours desquels j’ai  travaillé pour des entreprises américaines dans les domaines du commerce et du marketing.

En rentrant en France, j’ai travaillé pour l’Education Nationale, mais ça n’était pas vraiment ma tasse de thé. Je trouvais qu’on n’aidait pas assez les élèves et je voulais faire du sur mesure et du concret. J’avais envie de travailler avec des personnes dans le domaine du commerce, en rapport avec mon parcours.

Une porte s’est fermée et une autre s’est ouverte : je n’ai pas continué à l’Education Nationale, mais j’ai créé mon entreprise et je travaille aujourd’hui pour quelques organismes de formation et des écoles de commerce. Dans ce cadre, je propose des cas pratiques à mes élèves et cet aspect plus concret me plaît beaucoup.

En parallèle, je donne aussi des cours individuels à des enfants de 7 à 11 ans, à des ados, et à des adultes.

2- Pourquoi avoir créé Panduccio Formation?

J’aime la liberté de pouvoir travailler à ma manière, avec plusieurs supports, que je pioche par ci par là, et pouvoir intégrer dans mes cours du marketing, du commerce, du droit…

J’aime faire du sur-mesure et m’adresser à plusieurs catégories de personnes.

3- Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ?

Le fait d’avoir créé mon entreprise et de ne pas avoir à faire un travail répétitif.

J’aime beaucoup la partie chef d’entreprise : faire mon site internet, le promouvoir, trouver de nouveaux clients….

4- Moment bonheur et moment galère de l’entrepreneuriat?

Moment bonheur: quand je trouve un nouveau client et qu’il est satisfait.

Moment galère: quand un client n’est pas satisfait. Je me remets beaucoup en question pour comprendre pourquoi, même si parfois ça tient à la personnalité de mon client. J’ai toujours envie de bien faire et je n’aime pas les échecs.

5- Si tu avais un conseil à donner à un jeune entrepreneur, ce serait…

Etudier le marché le plus possible. Ne pas se lancer comme ça, sans savoir où on va. Aller voir la Maison Economie Développement, la Chambre de Commerce et d’Industrie, s’entourer. Se demander si on va pouvoir en vivre et être très patient : ça ne vient pas tout de suite. Il y aura des moments creux, et d’autres très remplis.

Ne pas être timide et savoir que c’est très dur de se déconnecter de son entreprise et de ne plus y penser pendant une semaine !

6- Pourquoi avoir choisi d’intégrer Entrelac ?

Je trouve que c’est difficile de travailler tout seul. Je suis plus productive quand je travaille ici que chez moi où il y a toujours une distraction. Entrelac me permet de m’auto-discipliner et aussi de réseauter et de rencontrer des personnes qui sont dans la même situation que moi. Quand on se lance dans la création d’entreprise,  il y a des amis qui peuvent être envieux et d’autres qui trouvent que c’est une super idée, mais dans tous les cas, on est très seul. Et c’est lent, donc c’est bien d’avoir des gens qui nous soutiennent, voire qui travaillent dans le même secteur que nous. Par exemple, je vais bientôt rencontrer Katharine,  une coworkeuse qui donne des cours de français.

7- Qu’as-tu trouvé chez Entrelac ?

En plus du reste, j’ai pu utiliser les salles de réunions pour mes cours. Au début, je ne savais pas trop où j’allais. Entrelac m’a apporté un soutien, des collaborations et m’a aussi permis de trouver de nouveaux clients.

8- As-tu une anecdote à nous raconter ?

La collaboration avec Laetitia, la graphiste du lieu ! Je cherchais quelqu’un pour faire mon site et elle m’a tout de suite aidée.

9- Quel est ton évènement préféré ?

Les Foliweb m’ont beaucoup aidée.  Locomotive toi ! aussi et la soirée jeux. Cela permet de voir les personnes dans un autre contexte.

10- Il n’y a pas que le boulot dans la vie…  Si tu devais te présenter à « La France a un incroyable talent », quel talent présenterais-tu ?

J’adore la musique : je fais de la guitare et de la flûte traversière. Je jouerais un morceau de Lindsey Stirling à la flûte.

11- Si tu devais définir la communauté des coworkers en 3 mots ?

Disponibilité, gentillesse, humour.

Propos recueillis par Véronique DUCHATEL