Meet a coworker #2 – Roma

24/04/2015 15:22 Pas de commentaire 0

Bonjour Roma, peux-tu te présenter en quelques mots?

Je m’appelle Roma Roquette. Je suis Polonaise, mariée et maman d’une petite fille de 2 ans 1/2. J’ai fait des études à l’ESC Paris et donc un parcours international: un an à Londres, un an à Madrid et la troisième année à Paris. Ensuite, mon mari et moi avons créé en Pologne une société de ventes privées. Au bout de 2 ans, le business avait du mal à décoller donc nous avons préféré fermer et repartir en France pour de nouvelles aventures.

A Lille, j’ai trouvé mon poste actuel de responsable marketing et communication chez Keycoopt, une plateforme de recrutement par cooptation. C’était en 2011 et j’étais la première à être embauchée dans cette startup…. Et la preuve que la cooptation marche, puisque j’ai moi-même été cooptée! 

Peux-tu nous en dire un peu sur Keycoopt et le recrutement par cooptation? 

Keycoopt est une plateforme en ligne, qui compte aujourd’hui 20 000 coopteurs en France. Il s’agit de sourcer des candidats qualifiés. On envoie des annonces d’emploi ciblées à nos coopteurs en leur demandant s’ils connaissent les bons profils pour certains postes. Si c’est le cas, Keycoopt valide le profil des candidats recommandés pour savoir s’ils sont intéressants et intéressés. Nous présentons les meilleurs profils à notre client final qui, lui, reprend le recrutement classique. Quant au coopteur, si le candidat qu’il a présenté est embauché, il touche une prime de 500 à 1000€

Qu’est ce qui t’a amenée à pousser la porte d’Entrelac?

Je suis arrivée à Genève début janvier suite au changement de job de mon mari. J’ai gardé mon emploi à distance et j’ai cherché un espace de coworking pour conserver un esprit professionnel et voir le Site web pour ne pas être seule chez moi, car je ne connaissais personne à Genève. Je ne pouvais pas non plus travailler chez moi car ma fille est gardée à la maison. J’ai d’abord cherché des espaces de coworking sur Genève, mais je n’ai pas trouvé mon bonheur. J’ai donc regardé de l’autre côté de la frontière et je suis tombée sur Entrelac à Annemasse et j’ai adoré tout de suite. On se sent super bien ici !

Que t’apporte Entrelac comme salariée à distance? 

Entrelac m’apporte beaucoup! Je ne suis pas seule devant mon ordinateur. J’échange beaucoup avec les autres coworkers, à l’heure du déjeuner par exemple. Entrelac ouvre mon horizon car chaque coworker travaille dans des domaines différents et c’est cela qui est enrichissant. Par exemple, en mars, j’ai organisé un grand événement pour Keycoopt à Paris et c’est ici que j’ai entendu parler d’une plateforme de gestion d’événements gratuite. J’échange évidemment toujours avec mes collègues à Lille, mais le coworking me permet de renouveler les thèmes de discussion. 

Si tu pouvais regarder dans une boule de cristal,  où verrais-tu Entrelac dans un an?

J’espère que d’ici là Entrelac aura déménagé dans ses nouveaux locaux 😉 Ce que j’apprécie ici c’est le dynamisme et la diversité des événements. On ne vient pas seulement ici pour travailler, il y a pleins d’autres aspects à découvrir. Entrelac gagne ainsi une petite notoriété et il y a toutes les semaines de nouvelles personnes qui s’y intéressent. Donc je vous souhaite plein de nouveaux membres!