Entre nous – portraits de coworkers #5 – Pascaline

27/09/2017 20:48 Pas de commentaire 0

Pascaline est une mampreneur, comprenez, une maman entrepreneur. Pour elle, pas question de renoncer à son activité professionnelle à l’arrivée de ses enfants. Bien au contraire, elle a créé une activité sur mesure pour pouvoir s’adapter et passer le plus de temps possible avec eux. Un vrai défi au quotidien pour cette coworkeuse, qui en plus de s’occuper de ses 2 enfants, gère également 2 sociétés ! Mais comment fait-elle ? Portrait d’une entrepreneuse qui n’a pas peur des défis.

Afin de vous faire entrer au coeur de la communauté, prenons le temps d’échanger avec les coworkers, qui ils sont, d’où ils viennent et pourquoi ils ont choisi le coworking. Cinquième numéro de la série « Entre nous, portraits de coworkers ».  

“  Créer sa boite, ça donne énormément de liberté à laquelle j’aurais beaucoup de mal à renoncer.” 

Pascaline Marret, gérante de MP Publicité et ElixaNatur

1- Quel est ton parcours ?

J’ai 32 ans, 2 enfants et un parcours classique : après le bac, j’ai fait 2 ans de prépa avant d’intégrer l’école de commerce de Grenoble.

J’ai  travaillé ensuite dans un centre de thalassothérapie à Antibes pendant 2 ans en qualité de responsable commerciale du site. Je gérais toute la partie partenariat avec les comités d’entreprises et les groupes pour la partie hôtellerie. Puis, je suis partie travailler pour l’entreprise familiale pendant 3 ans. J’ai mis en place un ERP pour gérer la production, les stocks, et j’étais responsable de toute la partie marketing : les salons, les brochures…

Par la suite, je suis partie vivre au Luxembourg et c’est là, en 2011, que j’ai créé ma société MP Publicité dans la revente d’objets publicitaires. J’ai toujours aimé le marketing, depuis l’école de de commerce. Le reste s’est fait comme ça, naturellement, en suivant le chemin. En novembre 2015, nous sommes arrivés dans la région et j’ai continué.

Depuis le 1er avril 2017,  j’ai un nouveau challenge avec la gestion d’ElixaNatur, une  société de vente en ligne de produits de santé au naturel.  Je travaillais pour eux depuis 2013 sur la partie communication et la mise à jour du site internet.  Maintenant,  je suis devenue la gérante du quotidien d’une équipe de 4 personnes.

Je partage désormais mon temps entre les 2 structures. Cela permet de varier les plaisirs (rires).

2- Pourquoi avoir créé MP Publicité?

J’ai toujours eu envie de monter ma boite. Mes parents étaient entrepreneurs, j’ai toujours baigné là dedans. Créer mon entreprise me semblait naturel.

Et je voulais concilier ma vie privée et ma vie professionnelle. Créer sa boite, ça donne énormément de liberté. J’ai une liberté maintenant que j’aurais beaucoup de mal à lâcher.

3- Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ?

Profiter de mes enfants d’abord, et d’un point du vue pro, le fait qu’ElixaNatur fonctionne me tient vraiment à coeur. On est au début et je veux que ça marche! Il y a des salariés qui comptent sur moi. Ca me met une petite pression personnelle qui me motive vraiment !

Mais j’ai vraiment besoin d’un équilibre entre mes deux sphères et ça aussi c’est un challenge !

4- Moment bonheur et moment galère de l’entrepreneuriat?

Moment galère: quand tu finis ton exercice comptable… et que tu dois tout recommencer.  Ca te met un coup de stress, tu te demandes si tu vas faire aussi bien. Te dire que chaque année tu repars à zéro, c’est stressant. Quand tu es salarié, tu ne te rends pas forcément compte de cette pression.

Moment bonheur : quand tu décroches des jolis contrats ! Je me souviens la première fois que j’ai travaillé avec Eléments ou Billabong, ça fait plaisir. Pour ElixaNatur, c’est quand ça commence à décoller un peu et que tu te dis ça va marcher !

5- Si tu avais un conseil à donner à un jeune entrepreneur, ce serait…

Ne pas être tout le temps la tête dans le guidon. Tu ne peux pas y arriver si tu ne décroches jamais ! Il faut prendre du temps pour soi, et faire des choses qui te font du bien,  pour être plus efficace après dans ton travail, avec plein d’énergie.  C’est difficile de décrocher complètement, pendant une semaine par exemple. Mais il faut au moins décrocher les week-ends.

6- Pourquoi avoir choisi d’intégrer Entrelac ?

Je suis arrivée dans la région en 2015 et je ne connaissais personne.  Je cherchais un bureau classique à la base, je ne connaissais pas le coworking et quand j’ai visité Entrelac je me suis dit: “C’est là qu’il faut que je vienne ! »

J’ai pris conscience que je n’avais pas vraiment besoin de locaux à moi : je travaille avec mon ordi, mon téléphone. Les locaux d’Entrelac étaient modernes, lumineux, agréables, et je me suis dit que cela me permettrait de faire connaissance avec des personnes du coin.

J’ai essayé de travailler depuis la maison tout le temps et j’ai trouvé ça carrément déprimant! Voir du monde ça fait vraiment du bien.

7- Qu’as-tu trouvé chez Entrelac ?

Une communauté. A la base, je ne cherchais pas le côté commercial. Et finalement j’ai trouvé des clients, des formations… des plus pour ma société ! Je me suis fait des amis ici et des clients aussi.

8- As-tu une anecdote à nous raconter ?

Peu après mon arrivée, on est allé faire une sortie raquettes nocturne au Salève. Je me suis dit: “ C’est trop bon! A 20 minutes de chez toi tu peux aller faire des raquettes. J’ai trouvé un endroit vraiment sympa pour bosser !”

9- Quel est ton évènement préféré ?

J’aime beaucoup les temps conviviaux, notamment pour passer du temps avec les personnes de la pépinière Puls, comme les soirées jeux par exemple. Et j’aime les formations comme les Foliweb qui correspondent bien à mon activité actuelle.

10- Il n’y a pas que le boulot dans la vie…  Si tu devais te présenter à « La France a un incroyable talent », quel talent présenterais-tu ?

Ma capacité à jongler entre vie pro et vie perso ! 2 sociétés, 2 enfants ! (rires)

11- Si tu devais définir la communauté des coworkers en 3 mots ?

Conviviale, moderne, bienveillante.

Propos recueillis par Véronique DUCHATEL